Accueil | Blog | Le kot d’étudiants : un bon investissement ?

Le kot d’étudiants : un bon investissement ?

Investir dans un deuxième bien immobilier est toujours une bonne idée. L’immobilier reste une valeur sûre et en général, les locataires s’acquittent de leur loyer sans causer de problème. Vous avez des ados qui sont sur le point de prendre un kot ? Pourquoi ne pas envisager l’achat d’un kot d’étudiants ?

Kots d’étudiants

Posséder un deuxième bien immobilier est financièrement très intéressant. Le locataire vous aide à rembourser le montant de votre emprunt. Parallèlement, vous pouvez indexer votre loyer tous les ans et à terme, c’est une bonne alternative aux taux d’épargne très bas. La pierre et le sol conservent leur valeur.

Investir dans un kot d’étudiants est une bonne idée. Surtout si vous avez des enfants qui comptent étudier plus tard dans la même ville. Vous ne devrez pas payer la location du kot. Et si vous pouvez louer d’autres chambres d’étudiants dans ce même kot, le loyer contribuera à rembourser votre crédit. Acheter un kot avec plus de chambres que vous avez d’enfants est donc une excellente idée !

Une fois que vos enfants auront fini leurs études, vous pourrez continuer de louer les chambres à d’autres étudiants ou carrément revendre l’appartement. Il y a peu de risques qu’une crise se produise prochainement sur le marché du logement pour étudiants. La demande continue en effet de dépasser l’offre.

Autres propriétés

Il existe bien sûr d’autres options pour qui veut investir dans l’immobilier. Un luxueux appartement à la mer ? Une maison mitoyenne ou une fermette à la campagne ? Le budget dont vous disposez jouera bien sûr un rôle essentiel, mais pensez aussi au groupe-cible que vous visez. Et à l’emplacement et à l’état de l’habitation. Vous cherchez une maison directement habitable ou une maison avec des travaux à réaliser, mais que vous pouvez alors aménager à votre goût ?

Ou une résidence secondaire ?

Si vous vous rendez régulièrement au même endroit, vous pouvez sérieusement envisager l’achat d’une résidence secondaire.

Lorsque vous n’y allez pas, rien ne vous empêche de louer votre maison de vacances. Vous voulez acheter une habitation à l’étranger ? Prenez le temps de vous informer pour connaître la législation en vigueur dans ce pays et ainsi, éviter les mauvaises surprises !

Les parents d’enfants qui envisagent de poursuivre des études supérieures peuvent investir dans l’achat d’un kot. De cette manière, ils ne devront pas payer de loyer. Mieux encore, si le kot dispose de plusieurs chambres, il peut même vous rapporter un peu d’argent tous les mois.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?