Accueil | Blog | Votre voisin est-il obligé de tailler son lierre ? Nous avons posé la question à un avocat

Votre voisin est-il obligé de tailler son lierre ? Nous avons posé la question à un avocat

Votre voisin semble ne pas connaître l’usage du sécateur ou du taille-haie ? Et son lierre envahit votre jardin ou prend possession de votre façade ? Vous pouvez bien sûr lui demander une ou deux fois gentiment de régler le problème, mais quels sont vos droits s’il refuse de vous écouter ?

Lorsque votre voisin ne taille plus son lierre.

Le lierre pousse très vite et peut rapidement devenir envahissant. Mais que pouvez-vous faire quand vous partagez avec votre voisin une clôture sur laquelle pousse du lierre, que vous entretenez votre côté et que votre voisin ne fait absolument rien du sien ?  

Lorsqu’il s’agit d’une clôture mitoyenne

Si la clôture en treillis sur laquelle pousse le lierre est mitoyenne, vous devez chacun entretenir votre côté. Vous pouvez donc vous attendre à ce que votre voisin se charge de tailler le lierre de son côté de la clôture. S’il ne fait rien, la clôture n’aura pas uniquement l’air d’être négligée, elle risque aussi de s’endommager rapidement (par exemple parce qu’elle commence à s’incliner - voire même à se casser - en raison du poids du lierre).

Lorsque demander gentiment ne suffit plus

Si votre voisin n’entretient pas son lierre comme il le devrait, vous pouvez d’abord lui demander gentiment de faire le nécessaire. Si cela ne suffit pas, envoyez-lui un courrier recommandé lui intimant d’agir dans les plus brefs délais et le tenant pour responsable des dégâts éventuels. 
Si cela n’aboutit toujours pas, lancez une procédure de conciliation auprès du juge de paix. Une procédure de ce type est gratuite. Pas besoin de consulter un avocat avant de la lancer. Si suite à cela, il n’y a toujours aucune réaction de la part de votre voisin, le moment sera venu de faire appel à un avocat.

Votre lierre, votre responsabilité

Si la clôture n’est pas mitoyenne mais vous appartient à vous seul, vous devez en entretenir les deux côtés. Si vous devez pour cela passer par le terrain de votre voisin, vous avez le droit de le faire (vous en lirez plus à ce sujet ici). Ceci étant, demandez-lui toujours son autorisation au préalable. Veillez toutefois à laisser un espace vierge de minimum 50 cm jusqu’au jardin de votre voisin, à moins bien sûr que celui-ci n’accepte que le lierre soit plus proche de son terrain.

Il va sans dire qu’il est toujours plus simple de trouver un accord à l’amiable. Bien que vous ayez la possibilité de tailler votre lierre toute l’année, il est déconseillé de le faire en période de gel. Les meilleurs mois sont avril, mai, août et septembre.

Lisez plus sur ImmoVlan

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?