Accueil | Blog | Pourquoi avez-vous intérêt à faire bloquer votre avance lorsque vous achetez un bien immobilier.

Pourquoi avez-vous intérêt à faire bloquer votre avance lorsque vous achetez un bien immobilier.

Lorsque vous achetez une maison, un appartement ou un terrain à bâtir, le vendeur demande généralement une avance au moment de la signature du compromis. Mais saviez-vous que ce n’est pas obligatoire ? Notre expert Jan Roodhooft vous donne quelques tuyaux pratiques.

Négociez le montant

Vous pouvez parfaitement décider d’un commun accord de ne pas verser d’avance. Ou vous pouvez en réduire le montant. En pratique, celui-ci correspond généralement à 10% du prix d’achat. La loi limite l’avance à 5 % du prix maximum lorsqu’il s’agit de la vente d’une habitation en construction. Mais vous pouvez bien sûr négocier le montant avec le vendeur.

Ne versez pas directement l’argent

Évitez autant que possible de verser directement l’avance au vendeur. Celui-ci rencontre des difficultés financières et la vente n’a finalement pas lieu ? Dans ce cas, vous risquez de ne pas revoir votre argent.
Le compromis n’est pas opposable et n’engage pas les créanciers du vendeur. Tant qu’il n’y a pas eu d’acte notarial et de virement au service de la publicité foncière, les créanciers peuvent faire comme s’il n’y avait pas eu de vente.

Comment vous protéger ?

  • Faites bloquer l’avance par l’agent immobilier.
  • Ou déposez l’avance chez le notaire jusqu’au moment de signer l’acte authentique. Il placera alors cet argent sur un compte et le versera au vendeur une fois l’acte signé.
  • Ou payez une garantie bancaire au lieu de payer une avance.

 

Vous voulez avoir la certitude de récupérer votre avance si le vendeur décide finalement de ne pas vendre ? Protégez-vous et faites bloquer le montant, en le déposant chez le bancaire ou en versant une garantie bancaire. Lisez d’autres conseils de notre expert.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?