Accueil | Blog | Poser une option sur une maison : tout ce que vous devez savoir

Poser une option sur une maison : tout ce que vous devez savoir

Cette fois, ça y est : vous avez trouvé la maison de vos rêves. Mais avant de pouvoir procéder à l’achat, vous devez encore vérifier quelques petits détails. Dans ce cas, vous pouvez choisir de poser une option. Nous vous en disons plus à ce sujet.

Si vous avez repéré une maison, un appartement ou un terrain que vous souhaitez acquérir, il se peut que vous ayez encore un certain nombre de choses à vérifier avant de concrétiser l'achat. Peut-être voulez-vous y retourner en compagnie d'un entrepreneur ou d'un architecte avant de prendre votre décision. Pour éviter qu'entretemps le vendeur ne cède le bien à quelqu'un d'autre, vous pouvez lui demander de poser une "option" pour vous.

Mais en fait, qu’est-ce qu’une option ?

Une option vous donne le droit (mais pas l'obligation) d'acheter le bien dans un délai convenu avec le vendeur et au prix indiqué à la signature de l'option.

Ce délai peut aller de quelques jours à plusieurs mois. Durant cette période, le vendeur ne peut pas vendre son bien à une autre personne. En tant que candidat-acheteur, vous n'êtes pas encore réellement "engagé".  Vous avez donc parfaitement le droit de décider de ne pas acheter le bien au terme de cette période.

Cela va-t-il me coûter quelque chose ?

Le vendeur peut vous demander des frais pour la pose d'une option. La plupart du temps, il est convenu que vous perdrez cette somme si vous choisissez finalement de ne pas acheter l’habitation. Si vous achetez le bien, ces frais seront déduits du prix d'achat.

Consignez tout cela par écrit

Si le vendeur accepte de vous accorder une option, demandez-lui de bien vouloir le consigner par écrit. Si la promesse de ne pas vendre le bien à quelqu'un d'autre demeure uniquement verbale, en cas de dédit du vendeur, vous ne pourrez jamais le prouver.

Établissez dans ce document de quelle manière vous devrez transformer l'option si vous décidez finalement d'acheter. Si vous n'avez pas établi d'autre manière de le faire, envoyez une lettre recommandée pour faire savoir au vendeur que vous achetez le bien.

Pour éviter toute contestation ou discussion, mieux vaut établir clairement au moment de la pose de l'option - comme dans toute vente sous seing privé – les différentes modalités de l'achat à venir.

Au moment de l’achat ou de la vente d’une habitation, laissez-vous guider par un agent ERA tout près de chez vous. Il se fera un plaisir de vous conseiller et de répondre à toutes vos questions.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?