Accueil | Blog | Petit mais cosy : vivre compact est tendance

Petit mais cosy : vivre compact est tendance

La population belge se développe en permanence et les terrains à bâtir se font de plus en plus rares. Comme la majorité des Belges préfère encore acheter son habitation, le fait de vivre de manière compacte gagne en importance. Heureusement, compact est désormais synonyme de confort et d’économie d’énergie.

Vivre moins cher

Vivre compact, c’est vivre moins cher. D’abord parce que le coût d’achat d’une plus petite habitation est moins élevé. Ensuite, parce qu’une habitation plus petite est plus facile à revendre. Les frais de matériaux et de main d’œuvre sont également moins élevés dans le cas d’une habitation compacte. 

Une habitation plus petite est également plus facile à chauffer. Et il y a moins de perte de chaleur parce qu’il y a moins de surface à chauffer. Votre facture d’énergie est donc sensiblement moins élevée que si vous devez chauffer une grande maison. Et les frais d’entretien ? Ils sont également plus bas.

Vivre compact, pas à l’étroit

De plus en plus de producteurs et de fournisseurs se plient à ce concept d’habitation compacte. Pour gagner plus de place dans la cuisine, vous pouvez par exemple prolonger les armoires de rangement jusqu’au plafond. Vous créez ainsi un look tendance avec plus d’espace. 
Des armoires peu profondes sont également très pratiques dans une petite salle de bains. Utilisez aussi l’espace sous le lit comme lieu de rangement.

Une peinture claire et de nombreux miroirs et fenêtres ont également tendance à agrandir un espace réduit. Et c’est là qu’il faut faire preuve d’imagination : comment en effet donner aux habitations plus petites une vraie sensation d’espace ? A vous de jouer !

Les habitations compactes sont le futur, mais elles présentent aussi de nombreux avantages. Une petite maison est plus facile à entretenir. Logique. Une maison compacte réduit également votre empreinte écologique. Plus petite est la surface, plus basse est la consommation de combustible. Et ça, c’est un bon point pour l’environnement.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?