Accueil | Blog | Les 5 alternatives au feu ouvert

Les 5 alternatives au feu ouvert

Quoi de plus agréable qu’un bon feu qui crépite dans la cheminée alors qu’il gèle dehors ? Mais est-ce vraiment le choix le plus malin ? Nous vous présentons quelques alternatives.

10/10 pour l’ambiance

Le feu ouvert est toujours très populaire en Belgique. Il est si agréable de s’installer devant une cheminée dans laquelle brûle un bon feu, même si ce n’est pas vraiment la plus économe des sources de chaleur.  Son rendement n’est en effet que de 20% : un feu ouvert a besoin de beaucoup d’oxygène pour permettre aux bûches de bien brûler. C’est la raison pour laquelle il aspire beaucoup d’air froid de l’extérieur vers l’intérieur, ce qui a tendance à refroidir le reste de la maison. 

Mais il existe d’autres options que le feu ouvert :

  • Les poêles à bois peuvent atteindre un rendement entre 60 et 80%.
  • Les foyers à accumulation absorbent la chaleur et la restituent lentement. Très économes en énergie, donc : il suffit de chauffer quelques heures pour toute une journée de chaleur.
  • Les foyers encastrés au bois ou au gaz ont un rendement convenable, mais ils sont aussi compacts et plus sûrs que les poêles individuels.  

La sécurité avant tout

Au moment de la combustion, il y a toujours des gaz qui se dégagent.

  • Si vous y êtes sensible, un foyer à base de chaleur de rayonnement constitue une meilleure option. Pensez à un poêle de masse ou en stéatite, ou à un foyer au bioéthanol. Cette dernière catégorie offre une combustion contrôlée et vous n’avez pas besoin de cheminée. La solution idéale dans un appartement, donc.
  • Vous cherchez plutôt un foyer qui fasse office d’élément décoratif ? Optez pour un foyer électrique.

Saviez-vous d’ailleurs que les poêles gaz à sont plus faciles à contrôler que les feux de bois ?

Vous ne voulez pas d’ennuis avec les étincelles ? Optez alors pour un poêle à accumulation.

Qui veut vraiment jouer la carte de la sécurité prend des mesures préventives comme un nettoyage régulier de l’âtre et l’installation d’un détecteur de CO. Celui-ci émet un signal sonore lorsque la concentration de CO dépasse une valeur préétablie.

Vous l’aurez compris, il existe différentes options pour jouir d’une chaleur agréable lorsque vous êtes à la maison. Le feu ouvert reste la solution la plus populaire, mais les alternatives sont loin d’être négligeables. Découvrez d’autres conseils pour un intérieur chaleureux.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?