Accueil | Blog | Et à la mer, comment ça se passe ? Très bien, merci !

Et à la mer, comment ça se passe ? Très bien, merci !

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé de la côte aux actualités. Au début, personne n’était autorisé à y aller, mais depuis, les plages de la mer du Nord sont devenues la meilleure option pour des vacances d’été en Belgique. Mais bon : est-on obligé d’y avoir une résidence secondaire pour pouvoir s’y rendre ? Les vacanciers lambdas y sont-ils aussi les bienvenus ? Et surtout : les habitants de la côte sont-ils prêts à accueillir les visiteurs du reste du pays ?

La situation change encore presque tous les jours, mais ces derniers temps, les agents immobiliers ERA ont eu du pain sur la planche.  À juste titre d’ailleurs, d’une part parce que les 67 kilomètres de côte valent toujours la peine, d’autre part parce que la côte a de plus en plus besoin des habitants du reste du pays. Et vice versa. 

Les frontières nationales semblent s'ouvrir un peu plus chaque jour, et de plus en plus de pays espèrent donner de l’air à (une partie de) leur secteur touristique, mais soyons honnêtes : c'est le moment rêvé de redécouvrir notre propre côte. Parce que vous n'avez pas pu vous y rendre au cours des deux derniers mois, ou parce que l'avenir reste incertain et que les vacances dans votre propre pays semblent toujours être la meilleure option.

“Chacun est le bienvenu !”

Vincent Beuten, agent immobilier ERA et manager de ERA Servimo, est un ‘gars de la côte’ pure souche. Il souhaite donc commencer par dissiper un malentendu. ‘Comme tous les habitants de la côte, j'ai grandi entre les touristes d'un jour et les propriétaires d’une résidence secondaire. Langue, pays, culture… une fois au bord de la mer, il n’est plus question que de se détendre, jouer au beach volley, nager, s'amuser. Nos amis de l'intérieur du pays nous manquent, alors que les choses soient claires : seuls les politiciens s'engagent sur le terrain de la politique. Les habitants du littoral attendent avec impatience un été le plus normal possible, et le tourisme en fait partie. Alors tout le monde est le bienvenu.’

Traditionnellement, la saison touristique commence juste avant les vacances de Pâques, ce congé étant très populaire auprès de la population. ‘Nous avons pu offrir une alternative à presque tous les locataires. De nombreux vacanciers – avec lesquels nous entretenons de très bonnes relations depuis des années – viendront donc à une date ultérieure. Toutes ces personnes sont également impatientes de revoir la mer, ce qui est parfaitement naturel.’

Location de vacances à la côte …

Heureusement, le gérant de ERA Servimo – qui a des locaux à Nieuport, La Panne, Oostduinkerke, Saint-Idesbald et Coxyde – constate que les localités côtières se préparent pleinement au retour en toute sécurité de leurs visiteurs et résidents temporaires. Les rues commerçantes, la digue et la plage peuvent sembler un peu différentes, mais cela ne remet pas en question la demande de vacances sur la côte belge. Vincent Beuten : ‘Nous avons constaté que les familles avec enfants sont impatientes de louer un appartement spacieux ou une maison de vacances. Davantage de couples voudront peut-être aussi quitter un environnement désormais un peu trop familier à leur goût. Prendre l'air de la mer, se promener sur la plage, faire du vélo sur la côte…  Plus que jamais, des activités qui ont le vent en poupe. Le nombre de réservations indique que le littoral sera la destination de vacances privilégiée de nombreuses familles cette année. Et en tant qu'agence de location de vacances agréée, nous mettons tout en œuvre pour assurer la sécurité de nos clients tant à l’agence que dans leur résidence de vacances.’

Regardez ici notre offre ‘louer sur la côte’ : peut-être cela vous donnera-t-il envie de prendre aussi un bon bol d’air sur la côte belge ?

… ou plutôt une résidence secondaire ?

Ces dernières semaines, de très nombreuses personnes ont pensé qu’investir dans une résidence secondaire sur la côte n’était peut-être pas une mauvaise idée. Pas maintenant, et peut-être pas non plus dans les années à venir, mais plus tard. Résultat : ces derniers samedis ont été très chargés pour les agents immobiliers ERA. ‘C’est vrai, la demande d’appartements ou de studios pas trop chers a sensiblement augmenté’ nous confirme Karine De Roeck de ERA At Sea à Wenduine et Blankenberge. ‘Cela concerne surtout des biens immobiliers un peu éloignés de la mer, mais où l’on a toujours cette impression d’être sur le littoral et donc, en vacances. Cette demande est relativement nouvelle pour nous, et elle vient s’ajouter à la demande de villas et d’appartements avec vue sur mer. Cela crée une agitation sympa et c'est très agréable pour tout le monde après dix semaines de repos forcé.’

Une offre de résidences secondaires complète et régulièrement mise à jour est toujours à votre disposition chez nos agents immobiliers ERA de la côte belge.  

Une attestation pour une visite…

Pour tous ceux que cela intéresse : c'est le moment idéal. Les actes peuvent encore être passés, les vacances prennent forme et la demande de visites augmente à nouveau. Aussi bien pour la vente que pour les locations de vacances. Mais est-il possible de se rendre à la mer en tant qu'acheteur ou locataire potentiel ? ‘Oui bien sûr. De nombreux clients l’ignorent, mais une visite dans une maison de vacances est parfaitement autorisée avec une attestation confirmant le but commercial de leur trajet vers la côte. Nous envoyons cette attestation à l'avance au client concerné, qui peut alors voyager en toute sérénité. Une sérénité qui a d’ailleurs toujours été une caractéristique indissociable des vacances à la mer…

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?