Accueil | Blog | 2019 Journées du Patrimoine : découvrez les joyaux historiques d’ERA

2019 Journées du Patrimoine : découvrez les joyaux historiques d’ERA

Quand on pense aux Journées du Patrimoine, les premières images qui nous viennent à l’esprit, ce sont celles de châteaux séculaires chargés d’histoire. Le genre de bâtiment que vous avez peut-être admiré en Belgique ou à l’étranger pendant les vacances. Pourtant, un bâtiment classé ne doit pas nécessairement avoir une taille démesurée.

Le weekend du 7 et 8 septembre en Wallonie et Flandre, et le weekend du 14 et 15 septembre à Bruxelles, de nombreux bâtiments historiques ouvriront leurs portes au public dans le cadre des Journées du Patrimoine. Spontanément, des images de palais de justice majestueux, théâtres flamboyants et cathédrales aux façades somptueuses, nous viennent à l’esprit. Les Journées du Patrimoine, c’est le moment idéal pour se replonger dans le riche passé de notre pays. Il est en effet toujours très agréable de découvrir de tout près l’intérieur d’un bâtiment que l’on ne voit généralement que de très loin. Bref, une promenade en famille lors des Journées du Patrimoine, c’est la certitude d’une escapade réussie.    

Peut-être vous verriez-vous bien vivre ou travailler dans un bâtiment chargé d’histoire ? Vous voulez acheter ou restaurer une habitation classée ? Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de certaines mesures de soutien et de jolis avantages fiscaux. Nos agents immobiliers ERA se feront un plaisir de vous en dire plus à ce sujet.

Petite histoire

Ne nous y trompons pas : chacun d’entre nous passe chaque jour devant de nombreux bâtiments classés sans forcément le savoir : maisons, places, impasses qui ont toutes une petite histoire à nous raconter. Petite certes, mais pas moins importante. Parce qu’il ne s’agit pas d’"histoires personnelles" – tout aussi importantes, mais de nature différente – mais de quartiers, villes ou régions qu’il est important que nos enfants ou petits-enfants puissent découvrir dans 10, 30 ou 100 ans. Même s’il ne s’agit que d’une question d’esthétique, comme à Wemmel, où les autorités souhaitaient préserver le caractère authentique de ce quartier urbain en protégeant les façades des maisons. Ou tout simplement pour qu’un bâtiment comme cet hôtel particulier à Kontich ou cette impressionnante maison mitoyenne à Deurne préservent toute leur majesté. Mais il peut bien sûr aussi s’agir de bâtiments réellement "historiques", comme ce monastère de Courtrai, bien que cela concerne souvent des bâtiments moins remarquables. Un immeuble à Nethen, un bâtiment historique dans un parc à Dilbeek, un estaminet plein de caractère à Lier, un bien commercial unique à Menen, un penthouse charmant ou ces superbes appartements historiques … autant de bâtiments qui semblent tout droit sortis du passé. OK, aucun armistice n’y a été signé et aucune bataille n’y a été gagnée, mais tous ces bâtiments ont joué un rôle dans la petite histoire d'une rue, d'un quartier, d'un village ou d'une ville ... et ils ont donc tous – chacun à sa manière – une vraie valeur historique. Ce sont des témoignages du passé, des moyens de se souvenir de l’histoire d’une ville ou d’une région.

Bien sûr, les biens plus imposants sont aussi… les plus impressionnants. Et ce sont sans doute eux qui attireront le plus de monde le 7-8 septembre prochain en Wallonie et Flandre et le 14-15 septembre à Bruxelles. Mais il ne faut pas négliger les plus petits bâtiments pour autant. Un monument est souvent ce que l’on en fait. Il n’existe pas de monuments "innés"… C’est parce que Pompéi a été ensevelie sous la lave que la ville est devenue un monument. Tout comme Ypres qui, après la première guerre mondiale, a été rebâtie comme elle l’était au moyen-âge. Par les citoyens et contre l’avis des Anglais, qui voulaient conserver les ruines pour en faire une ‘modern Pompeii’. Finalement, ce sont les citoyens qui eurent le dernier mot, et en contrepartie, les Britanniques furent autorisés à construire le plus grand de tous les monuments de guerre britanniques avec la Porte de Menin.

Ah oui, l’Armistice qui a mis un terme à la Première Guerre Mondiale a été signée dans un wagon. Le destin de la bataille de Waterloo s’est joué dans une petite ferme, le lion n’est arrivé que plus tard. Un monument est souvent ce que l’homme en fait. Petit ou grand.

Rénover et restaurer

Qui achète un bâtiment historique témoigne de son amour pour la beauté et l’authenticité. Il arrive souvent que des travaux de rénovation s’imposent, mais on se retrouve au bout du compte propriétaire d’un bien immobilier de prestige. Heureusement, les autorités ont également envie de préserver ces témoignages du passé. On ne peut donc pas restaurer ou rénover un bien immobilier comme on en a envie : il y a des règles à respecter.

Comment savoir si le bien qui vous intéresse est un monument classé ?

Rendez-vous sans engagement chez l’agent immobilier ERA le plus proche de chez vous et découvrez les joyaux classés du réseau ERA.

Ce bien ne serait-il pas pour vous ?